La conversation communes – citoyen dans l’ère 2.0

 In Freelancer insights

La récente expérience de distanciation sociale a révélé notre besoin de dialogue et de proximité. Dans l’ère digitale, une bonne gouvernance de l’information se révèle aussi importante qu’une gestion logistique efficace: ne sont pas seulement concernées les entreprises, les représentant.e.s de l’espace public le sont tout autant. Outiller les communes dans la gestion du dialogue avec leurs citoyens: telle était l’ambition de la PME montoise BHC en fondant en mars 2020 la spinout Antopolis. De la notoriété à l’opportunité de marché, il s’agissait de faire connaître l’existence de ce nouvel acteur désormais partenaire des communes dans leur processus de digitalisation. La gestion de l’information est clé dans le développement de relations épanouissantes à l’échelle d’un territoire qui mise sur la proximité. Avec l’équipe d’Antopolis, nous avons travaillé à faire davantage connaître ce nouveau service aux communes avec en filigrane, l’enjeu pour nos villes et communes de miser sur le potentiel de la “smart municipality” dans leur processus de développement.

Car ce qui est en jeu après des mois de distanciation sociale, c’est de pouvoir retisser du lien. Tendre ce fil entre le citoyen et l’administration pour briser la sensation du “mur d’incompréhension” et permettre à l’ensemble de la collectivité d’être plus proche et plus efficace. Et au final, nous ne parlons de rien d’autre que d’”encapacitation”: outiller les citoyens pour leur permettre de contribuer au mieux-être à l’échelle de leur commune.

Bertrand Hanot in L’Echo, 28.05.20

Lire aussi:

Recent Posts

Leave a Comment

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt